Ce que vous ne savez pas encore sur le marketing sonore

Le marketing sonore est utilisé depuis plusieurs années pour enrichir l’expérience client en point de vente et accroître le chiffre d’affaires des marques. En France, tout a commencé en 1927 lorsque Monoprix a décidé de diffuser de la musique enregistrée dans ses magasins. Au début, c’était tout simplement un moyen de remplir le silence, mais au fil du temps, on s’est rendu compte de la puissance de la musique et de ses effets sur le comportement des consommateurs. Il s’agit aujourd’hui de créer toute une stratégie autour du son et l’utiliser pour attirer, fidéliser, et augmenter les ventes (d’où l’appellation « marketing sonore »).

Le principe est simple : marquer l'esprit du consommateur en stimulant son sens auditif. Le marketing sensoriel englobe toutes les techniques liées à la stimulation des sens des consommateurs (ouïe, goût, toucher, odorat, vue), c'est-à-dire allier l'ambiance musicale, le décor et tout support visuel qui l'accompagne, la disposition des produits etc...

Échangez avec des professionnels de l'ambiance musicale et de l'expérience client pour mettre en place une stratégie sonore en béton dans vos points de vente.

Des faits et astuces sur le marketing sonore

Plusieurs recherches et études ont été effectuées sur le marketing sonore (et sur le marketing sensoriel de façon globale), pour comprendre son impact et prouver son efficacité. 


  • Le marketing sonore inclut l'utilisation de tout élément sonore, comme la musique, les sons et bruitages, et même... les voix ! Et une marque qui utilise toujours la même voix off dans ses spots est beaucoup plus reconnaissable. Cette voix compose son identité, tout autant que les autres éléments de la marque.
  • Coca-Cola a étudié l'effet du "pshitt" à l'ouverture d'une cannette sur le consommateur. Résultat : ce bruit donne envie de se rafraîchir et d'assouvir sa soif.
  • La musique (l'audio en général) ne travaille pas toute seule, elle travaille main dans la main avec le visuel. Le cerveau anticipe ce qu'il va entendre selon ce qu'il voit, et inversement. Si les deux ne sont pas en accord, il doit travailler davantage. Conclusion : le marketing sensoriel c'est aussi coordonner l'audio, le visuel, le goût, le toucher, l'odorat.
  • Une étude de Smith & Curnow démontre que dans un point de vente, certains consommateurs adaptent leurs pas au rythme de la musique diffusée. Selon ses objectifs, une enseigne va donc devoir adapter le type de musique qu'elle propose dans ses points de vente.

stratégie marketing sonore coca cola

L'application du marketing sonore en magasin

Aujourd'hui, le marketing sonore est une technique surtout utilisée en magasin physique car on est en contact direct avec les clients. La musique fait partie intégrante de la communication en point de vente, c'est la première chose que le consommateur entend en entrant. Elle va donc directement influer sur l'image de marque et la perception des consommateurs. En marketing sensoriel, le but premier est de générer des émotions. La musique est le vecteur parfait, elle a par exemple des effets directs sur notre humeur. Les émotions ainsi générées vont influencer sur les décisions du consommateur. Certaines musiques vont rappeler des souvenirs, d'autres vont rendre l'attente plus agréable. Ces petits détails vont impacter l'expérience vécue par les clients, et laisseront une marque positive dans leur esprit.


La communication sonore en magasin passe aussi par la diffusion de spots audio. Des entreprises comme l'agence Tshoko se spécialisent dans l'accompagnement d'enseigne sur leur stratégie de marketing sonore, incluant musique en magasin et messages audio.

impact marketing sensoriel sur le cerveau et le comportement

choix de la musique dans un magasin